Travail de préservation et de mise en valeur

La nature et l’action du temps ne s’arrêtent jamais de même que notre engagement pour la préservation et la mise en valeur du patrimoine historique et paysager de Prada.
Grâce à l’engagement et au travail acharné des professionnels et des bénévoles, nous continuons à travailler pour préserver Prada tout en se souciant de protéger le site.

2019, année de l’approbation de la protection de Prada en tant que bien culturel d’importance cantonale

Prada peut bénéficier d'une protection en tant que bien culturel d'importance cantonale.
Celle-ci a été établie par le Conseil d'État lorsqu'il a approuvé la variante du Plan régulateur de la ville de Bellinzone, adoptée le 19 décembre 2018 par le Conseil municipal.
Le feu vert du gouvernement représente une étape fondamentale dans le projet de la Fondation dont le but est de préserver et de restaurer les bâtiments endommagés.
Et pas seulement un, comme l’aurait voulu le Département du territoire dans son examen préliminaire.
Pour les raisons invoquées par la Mairie et après consultation de l'Office du patrimoine culturel, le Conseil d'État estime en effet qu'il est possible de répondre aux souhaits de la municipalité de Bellinzone et donc de la Fondation Prada, dans la mesure où la loi prévoit clairement que toute intervention ultérieure de restauration ou de reconstruction d'autres bâtiments faisant partie du site protégé doit se justifier sur la base du principe de la protection du patrimoine culturel.

2019, la variante de la PR pour la protection cantonale du village est approuvée

Lors de sa séance de février 2019, le Conseil municipal de Bellinzone a approuvé la variante du Plan régulateur du district de Bellinzone, qui décrète la protection de l'ancien village de Prada comme bien culturel d'importance cantonale.
Le dossier a été publié jusqu'à fin mai et est en cours d'examen par les offices cantonaux compétents.

2018, Travaux de défrichage dans le secteur de l'église

Deuxième et dernière phase des travaux de coupe et de défrichage des arbres dangereux dans l'ancien village médiéval.
Dans cette phase, la zone nettoyée et sécurisée est celle entourant l'église avec son cimetière et aussi celle qui est censée être la zone de l'ancien moulin.
Compte tenu des bons résultats de la première phase, les arbres ont également été récupérés par hélicoptère.

2017, coupe et enlèvement d’une partie des arbres

A cause des risques d’écrasement des arbres instables sur les maisons encore existantes (comme cela s'est malheureusement produit dans le passé), la forêt de Prada a été réduite en deux phases.
La première a été le démontage des arbres par hélicoptère.
Les arbres ont été accrochés à l'hélicoptère avant l'abattage pour être ensuite enlevés et transportés directement à Serta.
Cet endroit avait déjà été défriché en son temps afin de pouvoir y déposer les arbres abattus.

2016, naissance de la Fondation Prada

L'objectif de la fondation est de promouvoir et de valoriser la découverte de l'ancien village médiéval de Prada, situé dans une zone d'intérêt archéologique et du paysage.
La Fondation Prada a pour but de promouvoir et de financer des interventions visant à la récupération et à la protection de l'ancien village de Prada, en réhabilitant et en mettant à la disposition du public les bâtiments tout en respectant leur fonction originale et leur état de conservation.

2007, relevé topographique

L'étude réalisée en 2007 par l'archéologue topographique Giorgio Nogara pour le compte de l'Office du patrimoine culturel montre bien que Prada possède plus de 40 vestiges de bâtiments entre maisons et écuries.
La disposition particulière des bâtiments regroupés en blocs (en rangées), est également très évidente.
Le village est situé dans un bassin orienté ouest/sud-ouest entre le ruisseau Dragonato et le ruisseau Guasta, très protégé du vent du nord.
Une dizaine de ces bâtiments anciens conservent encore des murs grâce à la technique de construction utilisée très raffinée pour l’époque, qui consistait en l'utilisation de pierres assez grandes et bien travaillées, placées dans les angles et dans les endroits les plus sensibles des bâtiments et liées au mortier de chaux.
Le bâtiment existant le mieux conservé est sans aucun doute le 13.2.
Pour cette raison, il a été choisi dans le cadre du projet de valorisation de Prada pour une restauration conservatrice avec réaménagement des parties manquantes.